Dernières actus

Article 10 –  CERTIFICAT MEDICAL

La participation aux courses est subordonnée à la présentation d’une licence en cours de validité attestant de la délivrance d’un certificat médical de non contre-indication à la pratique en compétition de la discipline sportive pour laquelle il a été sollicité. «Apte à la pratique de la course à pied en compétition», ou de non contre-indication de la course à pied en compétition »

Pour les non licenciés, le certificat médical est à faire valider impérativement par un médecin (de préférence par un médecin du sport et daté de moins d’un an au départ de l’épreuve). Seul le certificat médical modèle type fourni par l’organisation sera admis

Le certificat médical devra être présenté au retrait des dossards.

En cas de non présentation du certificat médical et pour éviter d’être mis hors course, le concurrent s’engage à signer une décharge « Renonciation et exonération de responsabilité » et devient le seul responsable en cas de problèmes physiques qui pourraient lui subvenir en course.

Toutes les épreuves se dérouleront sur une seule journée avec des horaires décalées. Le déroulement de cette épreuve est planifié* :


le samedi 18 janvier à 04 h 00* pour l’Ultra Trail d’Angkor, 128 km (UTA 128)
le samedi 18 janvier à 04 h 00* pour le Bayon Trail Angkor (64 km)
le samedi 18 janvier à 6 h 00* pour le Marathon Trail Angkor (42 km)
le samedi 18 janvier à 7 h 00* pour le Jungle Trail Angkor (32 km)
le samedi 18 janvier à 8 h 30* pour le Temple Run Angkor (16 km)
le samedi 18 janvier à 8 h 30* pour le Nordic Walking Angkor (16 km)
le samedi 18 janvier à 8 h 30* pour la Marche et randonnée Angkor (16 km)

TEMPS MAXIMUM AUTORISÉ DES DIFFERENTES EPREUVES***
 UltraTrail of Angkor – 128 km ►28 h soit 4,57 km/h
 Angkor Bayon Trail – 64 km ► 12 h soit 5,33 km/h
 Angkor Marathon Trail – 42 km ► 7h53 soit 5,33 km/h
 Angkor Jungle Trail – 32 km ►6h soit 5,33 km/h
 Angkor Temple Run – 16 km ► 3h soit 5,33 km/h
 Angkor Nordic Walking – 16 km ►4h soit 4km/h

Les concurrents disposent d’un temps maximum pour effectuer le parcours jusqu’à la ligne d’arrivée. Passé ce délai, un coureur pourra être déclaré « hors délai » sur décision unilatérale de l’organisation, signifiant sans appel sa mise hors course ; son dossard lui sera alors retiré. Le dispositif de sécurité étant levé, tout participant mis hors course décidant néanmoins de continuer l’épreuve le fera sous son entière responsabilité et devra se conformer aux règles de circulation du code de la route. L’organisation ne pourra être tenue responsable en cas d’accident.